Les lentilles vertes du Lévézou : 

Cultivées sur la ferme à plus de 900m d'altitude au coeur du Lévézou, cette lentille verte prends tout temps pour pousser autour d'un climat atypique à la fois froid au printemps et chaud et sec l'été. Cette petite graine est très adaptée aux conditions climatiques et géologiques de ce territoire. A la fois aléatoire et techniquement compliquée à mener la culture de la légumineuse reste encore limité en Aveyron cependant, l'exploitation étant située en altitude, les coups de chauds arrivent après la floraison ce qui limite la perte de rendement car la fleur meurt au-dessus de 34°C.

Comme dans la région du Puy, la variété cultivée est ANICIA, semée au mois de Avril ou Mai (en fonction de la météo) elle se récolte au mois d'Aout. 

Quelques semaines après le semis en fleur.
Après avoir fleuri, au mois de Juillet la plante forme des gousses avec 2 petites graines et un mois après elles peuvent êtres récoltées. 

La récolte et le conditionnement : 

Afin de limiter les coûts et les émissions polluantes, les lentilles du Cantou de Bastien ne voyagent pas beaucoup... Elles font juste le trajet du champ à la ferme (- de 500m) de la ferme a chez vous.

Ce fait, que vous pouvez trouver anodin, est pourtant très important car, contrairement aux idées reçues, bien souvent un produit agricole émet plus de polluants après sa récolte que pendant... 

Ainsi de la récolte jusqu'au moment où le produit arrive entre vos mains, tout se passe sur l'exploitation.

A maturité, les lentilles sont récoltées avec une moissonneuse-batteuse conventionnelle, puis ramenées sur l'exploitation pour y être séchées pendant environ une semaine sur une surface en béton. 

Ensuite, un mois après le battage, elles font un court séjour à -22°C dans des équipements spéciaux afin d'élimer les bruches qui commencent à sortir des graines. Les bruches, ce sont ces petites bêtes qui sont venues pondre dans les lentilles pendant la formation et la maturation de la graine au champ et qui éclos une fois que la lentille et bien mure. 

Après cette opération, la récolte est triée au moyen d'un trieur à vent avant d'être stockée dans des bigbag.

Ainsi, à n'importe quel moment je peux effectuer le triage final au moyen d'une colonne densimétrique qui permet de séparer les cailloux ainsi que toutes les impuretés avant d'ensacher le produit à la main sur une balance, de poser l'étiquette et de vous le livrer.

A partir de maintenant, c'est à vous de jouer, d'imaginer et de cuisiner en sucré ou en salé ce produit qui a requiert la plus grande de mon attention durant toute l'année... :) 

Lentilles brutes après la moisson.