Tout au naturel !

C'est la caractéristique principale des agneaux du Cantou de Bastien. La recherche permanente de nature, d'autonomie et de respect reste ma principale motivation.

Le troupeau, constitué d'environ 80 animaux, est élevé en quasi totalité en plein air, les bêtes sont rentrées en bergerie uniquement l'hiver pour l'agnelage et car il n'y a pas d'herbe dans les près mais plutôt de la neige... Pas très nourrissant pour des animaux ! 

Cependant même quand brebis et agneaux sont en pâture dans les champs d'herbe fraiche accolés à la bergerie, celle-ci reste tout de même ouverte. Ainsi les animaux peuvent s'y rendre pour trouver un abri notamment les après-midi d'été quand la chaleur et le soleil sont intense ou lors des gros orages d'automne. 

          

Pour avoir une ration complète et élever leurs agneaux du mieux que possible, les brebis sont nourries uniquement avec des produits de la ferme cultivés sur les terres et intégrée à la rotation avec les lentilles. Cette alimentation, 100% Bio bien sûr, est composée de foin de luzerne et de sainfoin, de foin de graminées, de céréales (blé, orge, triticale et pois protéagineux) aplaties et de paille de lentilles une fois les lentilles récoltées. Et oui, rien ne se perd, chez nous tout a de la valeur ! Même les issues de triages de lentilles servent à nourrir les animaux car ils sont très riches en protéine et facilement digestibles. 

Les agneaux eux, vous l'aurais compris, ils se nourrissent d'abord du lait maternel comme tout au long de leur vie, puis, lorsqu'il vont dehors, broutent l'herbe des près comme les brebis. 

Leur alimentation est aussi complémentée avec de la luzerne déshydratée BIO mélangé à des céréales aplaties. 

L'utilisation de ces produits nobles et vraiment naturels, sans conservateurs et sans additifs, rend la viande des agneaux du Cantou de Bastien, plus tendre, moins forte et plus savoureuse que celle que vous avez l'habitude de manger... Par exemple elle rejettera très peu d'eau à la cuisson car les agneaux ont grandit lentement et ont eu le temps de se défouler dans les champs pour developper leurs muscles.